Confort d’été

C’est la canicule !

Qui n’a pas un jour connu des nuits difficiles à cause de la chaleur, fenêtres grandes ouvertes pour profiter du moindre courant d’air ? Le confort d’été devient un paramètre important, surtout lorsqu’on considère les impacts dus au réchauffement climatique annoncé et dont on sent déjà les effets.

Climatisation : la panacée ?

On n’a jamais autant installé de systèmes de climatisation. Chez soi ou au travail, les climatiseurs apportent un réel confort ; une température équilibrée et maîtrisée permet d’effectuer les tâches quotidiennes, de travailler, de faire du sport, du shopping ….dans les meilleures conditions.

N’oublions pas les personnes les plus fragiles: nourrissons, personnes âgées, ceux et celles qui souffrent de problèmes circulatoires ou cardio vasculaires pour qui ces périodes de surchauffe peuvent devenir dramatique.

Pourtant, les climatiseurs ne sont pas exempts de défauts : torticolis, allergies, douleurs articulaires, maux de tête et de gorge peuvent parfois être rendez-vous. Les autorités médicales préconisent de régler ces systèmes de façon à abaisser de 4 ou 5°C maxi l’écart de température avec l’extérieur.

Comment se prémunir des surchauffes ?

Dans les logements récents (RT 2012), cet aspect est pris en compte dans l’étude thermique préalable au dépôt de permis de construire. Dans les logements plus anciens, cette problématique ne faisait pas partie du cahier des charges.

Dans nos logements, la bonne stratégie et de retarder (voire d’empêcher) le rayonnement solaire et le flux de chaleur à l’intérieur de nos habitations.

« J’ai 30 cm d’isolant dans mes combles; avec ça, je suis paré pour la canicule !« 

Tout dépend de la nature de cet isolant: habituellement, il s’agit de laine de verre ou de laine de roche.

Dans ce cas, vous n’éviterez pas la surchauffe estivale car ces fibres minérales ont une trop faible densité pour assurer un bon confort d’été.

Les actions à entreprendre:

  • Mettre en place des protections solaires extérieures sur les parois vitrées exposées au rayonnement du soleil. Il peut s’agir de casquettes solaires, de volets, de stores…etc. Un bon moyen de se prémunir est également de mettre en place une végétation à feuilles caduques. Celle-ci vous protègera du soleil l’été mais laissera passer les rayons solaires en période hivernale pour bénéficier de cet apport de chaleur.
  • Lors de travaux d’isolation des combles, il faut absolument mettre en place un isolant à forte densité comme par exemple la fibre de bois. Celle-ci permet d’obtenir un déphasage très important (c’est le temps que met le flux de chaleur à le traverser) .
  • Si le jour il faut fermer les ouvertures pour empêcher la chaleur d’entrer, il faut au contraire ouvrir au maximum , si c’est possible évidemment, ces ouvertures ( n’oubliez pas les fenêtres de toit !).Cela entraînera une sur ventilation nocturne et permettra donc une évacuation de la chaleur.